L'épopée industrielle du

massif des Vosges

ou l'ébauche d'une synthèse globale du

développement économique des

montagnes des Vosges à travers les siècles...

Si le massif des Vosges n'a jamais été unifié d'un point de vue territorial, il est à noter que la réforme régionale de 2016 avec la création de la Région Grand Est, puis la nouvelle organisation des intercommunalités du 1er janvier 2017 change quelque peu la donne... Si la révision de la Loi Montagne de 1985 faite à l'automne 2017 ne modifie pas fondamentalement les choses, elle indique toutefois la volonté du législateur de prendre en compte les préoccupations spécifiques de ces zones du territoire national.

En ce XXIe siècle naissant, où les notions d'espace et de temps ont été malmenées -peut-on dire pratiquement abolies- par le génie et la technique comme jamais dans l'histoire humaine, que reste-t-il de ce territoire réel, de cet espace à vivre ensemble dans la diversité des origines, de la connaissance des racines communes qui constitue le fil ténu du continuum historique de toute société ?

 

Annoncé en janvier 2019, "L'épopée industrielle du Massif des Vosges" est parue au début du mois d'octobre 2019. Une formidable aventure humaine qui fit du massif des Vosges tout à la fois, le massif le plus peuplé de France et celui où l'industrie prit racine comme dans nulle autre montagne en Europe... Du Moyen Age bien sûr aux crises industrielles de la fin du XXe siècle...

Le massif a été sur deux de ses trois versants le théâtre d'une formidable aventure pré-industrielle, née au XIIIe s. avec le développement de l'élevage et de la production fromagère, mais aussi avec le déploiement des moulins et l'exploitation minière de l'argent, du cuivre et du plomb. Cette industrialisation progressive a été possible grâce à l'abondance des ressources comme l'eau, le bois mais aussi grâce à la présence des hommes et à la fin des crises frumentaires avec l'implantation durable de la pomme de terre...

Au XVIIIe s., les premières manufactures  s'installent  et des capitaux considérables y sont investis. Après 1820, avec l'arrivée progressive du chemin de fer puis l'électrification, le massif connait un développement économique sans précédent jusqu' à la fin des années 1960, notamment grâce aux industries textile et papetière, toutes deux héritières d'une longue tradition liée à la force hydraulique et au bois remontant au Moyen Age. Le paysage en est aujourd'hui encore marqué jusque dans le moindre village. Puis on assiste à un déclin en quelle sorte programmé : les investissements manquent avec la fin des marchés coloniaux et les accords internationaux, les mouvements sociaux grondent, l'industrie se réorganise au niveau mondial, vers les marchés en devenir... Grâce aux efforts de réindustrialisation et de diversification des années 1980-2000, ce massif reste le plus peuplé et le plus industrialisé de France, à grâce à de très belles entreprises et à des secteurs dynamiques  comme la papeterie, le bois, la métallurgie, la plasturgie, la verrerie ou l'agroalimentaire.

 

 

Bonne lecture à tous !

Damien Parmentier

Octobre 2019

"Un classique est un livre qui n'a jamais fini de dire ce qu'il a à dire"

Italo Calvino

 

 

"Il est dangereux de lire trop de livres"

Mao Ze Dong (毛澤東)

 

Couverture_UNE_L'épopée_industrielle_des